PONTI: inclusion sociale et economique, jeunes et femmes, innovation et diasporas

Economie Social
Jeunes
Femmes
Migrants
Projet mis en œuvre par:
Partenaires du projet: Ministero dell'Interno (donatore) - ARCS Arci Culture Solidali (capofila) - AIDOS - CIES ONLUS - CIM ONLUS - CIPSI - Associazione volontari Dokita - Eurosapienza - GMA Gruppo Missioni Africa ONLUS - Associazione MIcrofinanza e sviluppo - Non c’è Pace Senza Giustizia - Oxfam Italia - FAST – Federazione delle Associazioni Senegalesi del Triveneto Associazione Amici dell’Etiopia ONLUS AMMI – Associazione Multietnica dei Mediatori Interculturali - AST – Association des Sénégalais de Turin de retour au Sénégal La Palabre CoopCim – Coopérative Sociale Coopération Internationale et Migration - REST – Relief Societ of Tigray WISE – Organization for Women in Self Employment Oxfam Great Britain - Soddo Zuria - Woreda Women and Children Affair office
Years: 2017
Budget: 2.650.000 €
Type d'intervention: Assistance Technique, Formazione
Destinataires: 2.000

Actions clés du projet

PONTS est un projet de développement qui Coopermondo, avec des autres partenaires – organisations de diasporas, de la société civile, les institutions sénégalaises et éthiopiennes, ONG travaillant directement sur place, les universités et les organismes de recherche et de formation, des sujets spécialisés dans les micro-finance – se poursuivra dans deux pays, le Sénégal et l’Ethiopie, afin de lutter contre les causes profondes de la migration.

Le projet, qui est actuellement dans une phase de démarrage, vise à promouvoir l‘acquisition de compétences par les groupes les plus vulnérables (les femmes et les jeunes générations) et à stimuler le développement des micro-entrepreneuriat dans les secteurs économiques durables et forte valeur ajoutée (agriculture, énergie renouvelable, éco-construction, artisanat, etc.), contribuant au développement socio-économique des pays objet d’intérêt.

Dans une perspective de co-développement, le projet vise à renforcer le rôle des diasporas sénégalaises et éthiopiennes en Italie tels que les promoteurs du développement économique des pays d’origine, en aidant à renforcer leurs compétences et de canaliser leurs investissements dans les activités génératrices de revenus et les possibilités d’emploi dans les pays d’origine.

Parmi les résultats que le projet vise à atteindre:

  • Plus de 2.000 bénéficiaires formés, dont la moitié sont des femmes
  • Au moins 200 entreprises ou coopératives individuelles accompagnées d’une assistance technique, un soutien en nature, un soutien du marché et de commercialisation
  • 60 début de micro-entreprises
  • 10 projets d’investissement lancés par les diasporas dans les pays d’origine

Autres projets dans le même secteur